Foire aux Questions

3D Digilab

L’impression 3D est une méthode permettant de créer des objets à partir d’un modèle sous forme de fichier informatique. Il existe à l’heure actuelle différents procédés d’impression 3D. Les imprimantes 3D de Dremel utilisent le procédé FFF (Fused Filament Fabrication) consistant à déposer couche par couche des couches de plastique fondu jusqu’à obtenir l’objet voulu.
La qualité d’impression dépend d’un certain nombre de facteurs, tels que l’épaisseur des couches et le paramétrage du logiciel de mise sous couches. Les imprimantes Dremel (3D20, 3D40 et 3D45) extrudent le filament en couches plus fines qu’une feuille de papier, de l’ordre de 50 à 300 microns (0,05 à 0,3 mm). Plus les couches sont fines, plus il est possible d’imprimer de détails. De plus, de nombreux paramètres du logiciel de mises en couches peuvent influer sur la qualité d’impression. Le paramétrage du logiciel DigiLab Slicer est optimisé pour les imprimantes 3D Dremel.
3D20 : le volume d’impression maximal est de 230 mm x 150 mm x 140 mm. 3D40 et 3D45: le volume d’impression maximal est de 254 mm x 154 mm x 170 mm. Ce qui correspond à 30 % de plus que pour le modèle 3D20.
Le temps nécessaire pour imprimer un objet 3D dépend de la taille et de la complexité du fichier de modèle et il ne s’agit pas une science exacte. Lors de la mise sous couches, les temps d’impression estimés sont fournis.
L’épaisseur des couches de l’objet à imprimer peut être réglée. Les modèles 3D40 et 3D45 ont une résolution maximale de 50 microns (0,05 mm), le modèle 3D20 résolution maximale de 100 microns (0,1 mm). Tous les modèles ont une résolution minimale de 300 microns (0,30 mm). Plus la résolution est élevée, plus les couches sont fines et plus le résultat sera bon. La résolution des couches dépend de la configuration : Faible - 0,3 mm Moyenne - 0,2 mm Élevée - 0,1 mm Ultra - 0,05 mm (seulement 3D40 et 3D45).
Le fait que les objets adhèrent au plateau est une bonne chose car cela évite qu’ils glissent au cours de l’impression. L’adhésion de l’objet au plateau garantit une bonne stabilité tout au long du processus de fabrication. Si vos objets se détachent très difficilement, il se peut que votre buse approche trop du plateau d’impression. Il vous faut alors régler la hauteur de la première couche dans le menu Paramètres. N’hésitez pas à contacter le service clients si vous avez des questions ou si cela ne marche pas. Pour apprendre comment bien retirer les objets, vous référer au manuel d’utilisation.
Plusieurs raisons peuvent expliquer pourquoi les objets n’adhèrent pas au plateau d’impression. Commencez par vous assurer que la feuille adhésive d’impression est propre et exempte de débris et qu’elle n’est pas déchirée ou arrachée. Vérifiez ensuite que le plateau d’impression est bien à niveau. Ce sont là les deux causes les plus fréquentes de non-adhésion des objets. Si vos objets n’adhèrent toujours pas, il se peut que votre buse n’approche pas assez du plateau d’impression. Il vous faut alors régler la hauteur de la première couche dans le menu Paramètres. N’hésitez pas à contacter le service clients si vous avez des questions ou si cela ne marche pas.
Il vous faut peut-être optimiser le modèle d’impression. Pour les angles supérieurs à 45 degrés par rapport à la verticale, il faut prévoir des supports externes pour prévenir tout risque d’effondrement. Même avec des supports, certains modèles ont besoin d’une orientation particulière pour rester stables pendant l’impression ou d’une couche supplémentaire pour assurer une meilleure adhérence du modèle. Cliquez sur « Générer support » et « Adhésion du plateau d’impression » dans le logiciel DigiLab slicer. Si des problèmes persistent, n’hésitez pas à contacter le service d’assistance clients pour avoir de nouvelles idées.
Oui, vous pouvez imprimer un tel modèle en utilisant les supports générés par l’outil de mise sous couches. Dans le logiciel DigiLab Slicer, cliquez sur le bouton « Générer support».
Les supports sont conçus pour pouvoir être retirés facilement. Ils laissent généralement des marques peu visibles. En présence de marques gênantes, vous pouvez les faire disparaître avec du papier abrasif.
Seuls les modèles 3D20 et 3D40 ont besoin d’une feuille adhésive d’impression. La feuille adhésive d’impression noire peut durer jusqu’à 50 impressions ; la feuille adhésive d’impression noire jusqu’à 10 impressions. La durée de vie de la feuille adhésive d’impression peut être augmentée en la nettoyant avec un spray nettoyant doux.
La qualité d’impression est la même avec les deux feuilles adhésives. La principale différence est que la feuille adhésive noire dure plus longtemps et assure une meilleure adhérence des objets.
La qualité d’impression est la même avec les deux feuilles adhésives. La principale différence est que la feuille adhésive noire dure plus longtemps et assure une meilleure adhérence des objets.

Filament

Les filaments Dremel sont conçus pour offrir la meilleure qualité d’impression possible et pour garantir le bon fonctionnement de votre imprimante 3D Dremel. L’imprimante DigiLab 3D45 utilise les informations RFID inscrites sur chaque bobine pour faire en sorte que la bonne température, la bonne vitesse et d’autres valeurs de paramètres spécifiques soient utilisées pour chaque type de filament.
Tous les filaments PLA de Dremel sont utilisables sur toutes les imprimantes 3D Dremel. Les types de filament plus évolués (Eco-ABS, nylon, etc) ne sont utilisables que sur la nouvelle imprimante DigiLab 3D45.
Avec les imprimantes Dremel 3D20 et 3D40, il est seulement possible d’utiliser les filaments PLA Dremel. L’imprimante DigiLab 3D45 accepte les filaments PLA, Eco-ABS et nylon de Dremel. L’utilisation de tout autre type de filament risque de détériorer l’imprimante et entraîne l’annulation de la garantie.
Cela dépend de différents facteurs, notamment de la qualité d’impression voulue, de la densité de remplissage et du nombre de supports requis. Chaque bobine PLA Dremel contient au moins 175 m de filament et l’impression de la grenouille Dremel standard requiert environ 5 mètres de filament. Une bobine permet donc d’imprimer approximativement 35 grenouilles.
Un stockage correct de la bobine de filament prolonge la durée de vie du filament. Toujours stocker les bobines de filament dans un endroit frais et sec, à l’abri des changements de température ou d’humidité. Toujours conserver le filament dans son emballage plastique d’origine jusqu’à ce que vous en ayez besoin. Les filaments exposés à des températures et une humidité extrêmes deviennent friables ou fondent difficilement.
Non, Dremel a développé un mélange PLA modifié qui a des propriétés semblables au plastique ABS. Nous avons renoncé à l’utilisation de véritable ABS pour des raisons de santé.
Des fiches de données de sécurité (FDS) sont disponibles pour tous les filaments Dremel. Pour obtenir des copies, contactez le département Service après-vente.
Vous trouverez les caractéristiques de tous les filaments à l’adresse suivante :
C’est parce que le sachet de déshydratant contenu dans l’emballage du filament s’est déchiré. Cela est fréquent et la « poussière » que vous voyez à l’intérieur de l’emballage est une sorte de sel permettant au filament de rester sec pendant son stockage. A l’ouverture de l’emballage, le sel peut être retiré et jeté avec les ordures ménagères. Bien que le déshydratant soit essentiellement constitué de sel, il est inapte à la consommation. Ne pas l’ingérer.

3D Printer Specific

Vous trouverez plusieurs vidéos montrant des imprimantes 3D en action à l’adresse suivante : .
La 3D20 est livrée avec un guide de démarrage rapide, un filament (une bobine de 0,5 kg), un câble USB, une carte SD contenant des fichiers de modèles, du film de construction, une spatule de retrait d'objets, un mode d'emploi, un outil de désobstruction et une feuille de nivellement. La 3D40 est livrée avec un guide de démarrage rapide, un filament (une bobine de 0,5 kg), un câble USB, une clé USB contenant des fichiers de modèles, du film de construction (2), une spatule de retrait d'objets, un mode d'emploi, un outil de désobstruction et une feuille de construction.
3D20 : guide de démarrage rapide, filament PLA (1 bobine de 500 g), câble USB, carte SD contenant des fichiers de modèles et le logiciel Dremel3D, feuille adhésive d’impression, spatule de retrait d’objets, mode d’emploi, outil de désobstruction et feuille de mise à niveau. 3D40 : guide de démarrage rapide, filament PLA (1 bobine de 500 g), câble USB, clé USB contenant des fichiers de modèles et le logiciel DigiLab Slicer, 2 feuilles adhésives d’impression, spatule de retrait d’objets, mode d’emploi, outil de désobstruction et feuille de mise à niveau. 3D45 : guide de démarrage rapide, filament ECO-ABS (1 bobine de 500 g), filament NYLON (1 bobine de 500 g), câble USB, clé USB contenant des fichiers de modèles et le logiciel DigiLab Slicer, 2 bâtons de colle pour plateau d’impression, spatule de retrait d’objets, mode d’emploi et outil de désobstruction.
Les imprimantes Dremel 3D et le filament PLA de Dremel sont vendus dans des boutiques spécialisées à travers tout le pays et sur Internet.
3D20 : ce modèle ne possède ni verrouillage ni surveillance de porte. 3D40 et 3D45 : les portes sont surveillées et les deux portes doivent être fermées pour pouvoir lancer une impression à distance à partir du cloud d’impression Dremel. Cela permet d’avoir l’assurance qu’aucune main ne se trouve dans l’imprimante quand une impression est lancée par un utilisateur qui se ne trouve pas à proximité. À tout autre moment, y compris pendant l’impression d’un objet, l’ouverture d’une porte donne lieu à l’affichage sur l’écran d’un message d’avertissement.
Pour connaître les différences entre la 3D20 et la 3D40, consultez le tableau de comparaison des modèles figurant sur notre site Web.
Non, il n’y a pas de bouton d’arrêt d’urgence. L’interrupteur marche/arrêt latéral de chaque imprimante 3D Dremel coupe néanmoins aussitôt l’alimentation de l’imprimante.
Les imprimantes 3D40 et 3D45 sont dotées de la fonctionnalité « Mise à niveau rapide » capable de détecter la position du plateau d’impression grâce à des capteurs intelligents. Un point de référence de niveau est créé à l’arrière du plateau d’impression puis transféré aux deux points ajustables qui se trouvent à l’avant. Le plateau est ensuite ajusté jusqu’à ce que tous les points se trouvent au même niveau.
Pour connaître les différences entre les modèles 3D20, 3D40 et 3D45, référez-vous au tableau de comparaison sur notre site.
Non, toutes les imprimantes 3D Dremel (3D20, 3D40, 3D45) sont équipées d’une extrudeuse simple.
Le nouvel adaptateur de tuyau d’évacuation peut être rendu utilisable sur les anciens modèles 3D40 en apportant une petite modification. L’adaptateur de tuyau est imprimé en 3D, le fichier est téléchargeable à l’adresse suivante : . Référez-vous à la procédure de modification consultable à l’adresse suivante : .
Le modèle 3D45 possède plusieurs fonctionnalités en plus par rapport au modèle 3D40 : - Utilisation possible de différents types de filaments : PLA, ECO-ABS et nylon au moment du lancement ; d’autres types de filament suivront. - Caméra pour la surveillance à distance des impressions - Détection du type et de la longueur du filament - Plateau d’impression chauffant pour réduire le risque de déformation des objets - Écran tactile plus grand et nouvelle interface utilisateur - Filtres d’évacuation d’air : à particules et à charbon actif.
Le plateau d’impression chauffant minimise le risque de déformation des objets imprimés. Cela est particulièrement important pour les matériaux d’impression plus techniques (par exemple nylon, ECO-ABS).
La colle fournie est la meilleure que nous avons pu trouver pour une utilisation avec tous les filaments supportés par l’imprimante 3D45. Elle a un très bon pouvoir adhésif et empêche les objets de tomber en cours d’impression.
Retirez le plateau de l’imprimante et rincez-le avec de l’eau chaude. La colle va alors se dissoudre. Une fois que le plateau est propre, laissez-le sécher complètement avant de le réinstaller dans l’imprimante 3D45.
Il n’est pas nécessaire de retirer la colle présente sur le plateau après chaque impression. Vous pouvez gratter les bords proéminents après une impression et appliquer à nouveau de la colle. Cela peut bien fonctionner après le dépôt de plusieurs couches. Il vous faut retirer la colle en présence d’entailles ou de rayures profondes dans la couche de colle ou lorsque un dépôt de colle non homogène fausse la mise à niveau du plateau d’impression.
Si vous voyez des résidus de colle sur le capteur de niveau, grattez-les délicatement avec des mouvements latéraux alternés. N’utilisez pas d’outils tranchants ou qui risquent de pincer le piston. Prenez garde à ne pas toucher la buse derrière le capteur de niveau, elle peut être très chaude.
L’étiquette RFID permet à l’imprimante DigiLab 3D45 d’identifier le type de filament qui a été chargé. Avec cette information, la 3D45 va régler les températures et la vitesse d’impression garantissant une impression optimale du modèle sélectionné. Cela va également être le cas si le fichier d’impression d’origine a été mis sous couches pour un matériau différent. La puce RFID permet également à la 3D45 de savoir combien il reste de filament sur la bobine, de façon à vous avertir si il n’y en a plus assez pour terminer une impression.
La caméra ne fonctionne qu’avec le service Cloud d’impression en ligne. Connectez-vous au Cloud d’impression Dremel pour pouvoir surveiller à distance votre impression. Vous pouvez même surveiller l’état d’avancement des impressions lancées localement. Le cloud d’impression est accessible à l’adresse suivante : .
Lorsque l’objet colle trop fortement au plateau, nous conseillons d’utiliser la spatule de retrait des objets fournie avec la machine. Glissez-le sous un coin ou d’un côté et continuez à pousser sous l’objet jusqu’à ce que celui-ci se décolle.
L’adaptateur de tuyau est conçu pour raccorder l’imprimante à un système d’aspiration de fumées ou à un ventilateur de gaine. Vous devez d’abord imprimer le fichier Adaptateur de tuyau mémorisé dans l’imprimante. Il peut être imprimé en n’importe quel matériau (PLA, Eco-ABS ou nylon). Si vous avez raccordé un système d’aspiration de fumées, activez-le chaque fois que vous utilisez votre imprimante.
L’imprimante 3D45 choisit des réglages spécialement adaptés à chaque type de filament. Nous comprenons néanmoins le besoin de pouvoir influer sur les réglages. L’utilisateur peut modifier les paramètres d’impression à deux niveaux. 1. Dans le menu principal, sélectionnez FILAMENT > AFFICHER/MODIFIER RÉGLAGES DU FILAMENT. Vous pourrez alors spécifier d’autres températures / vitesses. Les réglages effectués seront conservés tant que la bobine actuelle sera dans l’imprimante. 2. Dans le menu principal, sélectionnez OUTILS > RÉGLAGES > MODE AVANCÉ La sélection de « PRIORISER RÉGLAGES G-CODE » contraindra votre imprimante à toujours utiliser les paramètres d’impression inclus dans le fichier d’impression. L’imprimante utilisera alors fidèlement les paramètres que vous avez modifiés dans votre logiciel de découpe en couches.
Elle est dotée d’un filtre à particules et d’un filtre à charbon actif.
Dremel offre la possibilité de raccorder les imprimantes 3D40 et 3D45 à des systèmes de ventilation et des systèmes d’aspiration de fumées.

Software

3D20 : connectez l’imprimante à votre ordinateur avec le câble USB. Cliquez sur le bouton « Informations imprimante » dans le menu Outils. Comparez avec la version la plus récente téléchargeable sur notre site Internet à l’adresse suivante : 3D40 et 3D45 : connectez l’imprimante à Internet avec la prise Ethernet ou par Wifi. L’imprimante va vérifier automatiquement chaque fois que vous la mettez en marche. Il y a aussi un bouton « Rechercher mises à jour » dans le menu Outils. Si votre imprimante n’est pas connectée à Internet, vous pouvez vérifier la version du micrologiciel installé à la page « À propos de » du menu Outils et la comparer avec la version téléchargeable sur notre site Internet à l’adresse suivante : .
Commencez par télécharger le pack micrologiciel sur notre site, à l’adresse suivante : . Décomprimez ensuite le fichier zip dans un lecteur USB vierge. Éteignez votre imprimante et placez le lecteur USB dans le port frontal. Rallumez l’imprimante et suivez les instructions qui apparaissent. Si cela ne fonctionne pas, contactez le service clients à l’adresse suivante : .
Print Studio a été développé en coopération avec Autodesk, ce qui vous apporte plus de fonctionnalités et d’aide pour obtenir les meilleures impressions possible.
Votre nouvelle imprimante Dremel est fournie avec le logiciel de mise sous couches préchargé sur le lecteur USB (3D40, 3D45) ou la carte SD (3D20). Nous avons étendu notre offre de logiciels de mise sous couches lors de la mise sur le marché de chaque nouvelle imprimante. Vous trouverez la version la plus récente du logiciel DigiLab 3D Slicer à l’adresse suivante : . Ce logiciel n’est compatible qu’avec les modèles 3D40 et 3D45, une version compatible avec le modèle 3D20 va être disponible bientôt. il existe aussi sur le Cloud un service d’impression à distance utilisable avec les modèles 3D40 et 3D45. Ce service permet de mettre sous couches des fichiers, de lancer et surveiller des impressions à distance. La surveillance à distance inclut également la surveillance des impressions démarrées localement et la surveillance de l’état des vidéos (seulement 3D45). Pour vous connecter au cloud d’impression Dremel, cliquez ici :
L’imprimante Dremel 3D20 peut seulement imprimer des fichiers .g3drem. Pour créer ces fichiers, vous pouvez utiliser Dremel3D, Autodesk Print Studio ou Simplify3D. Tous ces logiciels acceptent les formats de fichier .STL et .OBJ. L’imprimante Dremel 3D40 peut imprimer des fichiers .g3drem, .gcode et .g. Pour créer ces fichiers, vous pouvez utiliser Dremel 3D Slicer, Autodesk Print Studio, Dremel 3D Slicer ou Simplify3D. Tous ces logiciels acceptent les formats de fichier .STL et .OBJ. L’imprimante Dremel 3D45 peut imprimer des fichiers .g3drem, .gcode et .g. Pour créer ces fichiers, vous pouvez utiliser Dremel 3D Slicer ou Simplify3D. Ces logiciels acceptent les formats de fichier .STL et .OBJ.
Nous nous efforçons de proposer les meilleurs outils et de vous faire bénéficier de la meilleure expérience utilisateur. Nous avons étendu notre offre de logiciels de mise sous couches lors de la mise sur le marché de chaque nouvelle imprimante. Vous trouverez la version la plus récente du logiciel DigiLab 3D Slicer à l’adresse suivante : . Ce logiciel n’est compatible qu’avec les modèles 3D40 et 3D45, une version compatible avec le modèle 3D20 va être disponible bientôt. Le nouveau logiciel Dremel DigiLab 3D Slicer est basé sur Cura, l’un des meilleurs logiciels de mise sous couches utilisé dans l’industrie.
Dremel a mis à profit les connaissances de la communauté de l’impression 3D et utilise des éléments open source dans ses imprimantes et logiciels de découpe. Toutes les contributions sont citées et le code applicable est mis à la disposition de la communauté. Vous référer à votre manuel d’utilisation pour les instructions.
Les imprimantes 3D40 (micrologiciel le plus récent) et 3D45 supportent les formats gcode suivants : .g3drem, .gcode et .g. Les logiciels de mise sous couches officiellement supportés par les imprimantes Dremel sont les suivants : Autodesk Print Studio, DigiLab 3D Slicer et Simplify 3D. Bien que le code de certains autres logiciels de mise sous couches soit compatible, il vous faudra optimiser vous-même le paramétrage.
Les informations images sont incluses dans l’en-tête du fichier d’impression. Certains logiciels de découpe, comme Print Studio, ne sont capables de générer d’informations d’image, d’autres logiciels le peuvent. La présence d’une image ne modifie en rien la qualité d’impression.
Oui, si le logiciel est capable de créer des fichiers au format .g3drem, .gcode ou .g. Toutefois les profils inclus dans Print Studio, DigiLab 3D Slicer et Simplify 3D sont optimisés pour les imprimantes 3D Dremel.
Pour créer de tels fichiers, il faut que les modèles 3D soient enregistrés au format STL ou OBJ. Pour convertir les fichiers en modèles imprimables, vous pouvez utiliser n’importe lequel des logiciels de mise sous couches supportés. Les logiciels de mise sous couches supportés sont les suivants : Autodesk Print Studio, DigiLab 3D Slicer et Simplify 3D.
Oui, car la majorité des logiciels de modélisation peuvent exporter des fichiers au format STL, qui est pris en charge par Print Studio, DigiLab 3D Slicer et Simplify 3D.
Si votre modèle est trop grand et que vous n’envisagez pas de le redimensionner, vous devez le scinder en plusieurs parties avant d’effectuer la mise sous couches. Vous pouvez utiliser pour cela TinkerCad et la plupart des autres logiciels 3D.

Dremel 3D (3D20)

Si le logiciel 3D Dremel n’arrive pas à établir de connexion avec l’imprimante, commencez par vérifier que le câble USB est correctement branché. Assurez-vous ensuite que le pilote est correctement installé. En cas de problème avec l’installation du pilote, consultez votre système d’exploitation. Si le problème persiste, contactez le service clients.
Un modèle apparaît en rouge quand il est trop volumineux pour la zone d’impression, flotte au-dessus du plateau d’impression ou quand une partie du modèle est positionné en dehors de la zone d’impression. Utilisez les fonctions « Mettre à l’échelle » et « Déplacer » du logiciel Dremel 3D pour ajuster le modèle de façon à ce qu’il rentre dans la zone d’impression.
Il peut y avoir plusieurs raisons à cela. L’une des raisons les plus fréquentes est que le fichier de modèle a été enregistré en dehors de la zone d’impression ou a été si réduit en taille que vous ne pouvez pas le voir. Utilisez la fonction « Déplacer » pour centrer le modèle et la fonction « Mettre à l’échelle » pour augmenter la taille du modèle.
Malheureusement Dremel 3D n’offre pas la possibilité de réparer des modèles. Essayez avec Print Studio ou DigiLab 3D Slicer car tous deux sont capables de traiter des modèles imparfaits.

Dépannage

L’extrudeuse s’est peut-être écartée de sa course, car la plateforme de construction n’était pas de niveau ou si un excès de filament s’est accumulé autour de la pointe de l’extrudeuse. L’imprimante Dremel 3D n’a pas détecté ce décalage et a pris de l’avance sur l’extrudeuse. Si ce problème survient, arrêtez la construction et consultez les instructions de nettoyage de la pointe de l’extrudeuse et de nivellement de la plateforme de construction.
Il est possible que les moteurs ne fonctionnent pas correctement ou que le fichier de modèle soit corrompu. Si vous utilisez une carte SD ou une clé USB, lancez l’impression test officielle Dremel depuis le logiciel de votre ordinateur. Si vous utilisez le logiciel de votre ordinateur, essayez de charger l’impression test depuis la carte SD ou la clé USB. Si vous n'êtes toujours pas en mesure de déplacer l'extrudeuse, vérifiez les mises à jour du firmware de l'imprimante en lançant l'assistant de mise à jour du logiciel Dremel 3D. Si les actions ci-dessus ne résolvent pas le problème, veuillez contacter le SAV Dremel pour obtenir une assistance ou consultez la page Aide sur Dremel3D.com.
Cela peut être causé par une défaillance de la construction ou un fichier mal conçu. Il se peut que le processus de construction ait été interrompu par une déconnexion de l’ordinateur ou par un retrait de la carte SD/clé USB lors du processus de construction. Lancez l’impression test Dremel pour vérifier que votre imprimante fonctionne correctement en la laissant finir complètement son impression avant de la débrancher.
Nettoyez l’extérieur de la Dremel 3D Idea Builder avec un tissu non pelucheux. Dégagez les surfaces extérieures de tous débris visibles. Pour ne pas risquer d’endommager votre imprimante 3D Dremel, n’utilisez pas d’eau, de produits chimiques ou d’autres produits de nettoyage sur votre équipement. Vérifiez toujours que la buse de l’extrudeuse est exempte de débris en utilisant une pince classique à extrémités effilées. Veillez également à remplacer régulièrement le film de construction.
Après une coupure de courant, les imprimantes Dremel 3D Idea Builder (3D20 et 3D40) redémarreront en état de veille au rétablissement du courant. Le projet d’impression en cours sera annulé automatiquement. Si la tête de l'extrudeuse est encore chaude, les ventilateurs se réactiveront pour la refroidir.
Nous vous recommandons de ne pas imprimer d’objets devant entrer en contact direct ou indirect avec des aliments.

Autodesk Print Studio (3D40)

Autodesk, le créateur de Print Studio, a décidé de cibler les marchés professionnels et industriels de l’impression 3D. Print Studio n’étant plus supporté par Autodesk, il n’a pas été mis à jour pour fonctionner avec la dernière mise à jour de Windows 10 (Creators Update).
Les deux logiciels ont des fonctionnalités similaires. La différence réside dans le fait que DigiLab 3D Slicer est basé sur le logiciel open source Cura alors que Print Studio est la propriété de Autodesk et ne fonctionne ni avec Windows 10 Creators, ni avec les mises à jour Windows plus récentes.
Print Studio ajoute automatiquement des supports pour assurer une bonne qualité d’impression. Si vous souhaitez néanmoins les supprimer avant la découpe en couches, revenez à la section « Supports » et supprimez-les. Print Studio ne les ajoutera plus.
Systèmes d’exploitation supportés : Apple® Mac® OS® X v10.10 (Yosemite) ou plus récent Microsoft® Windows® 7 SP1, version 64 bits seulement Microsoft Windows 8.1, version 64 bits seulement Microsoft Windows 10, version 64 bits seulement, jusqu’à la mise à jour anniversaire. Seulement compatible avec Windows 10 avant la version Creators Update Prérequis matériels minimum : CPU : processeur 64 bits (32 bits pas supporté) Mémoire vive : 3 Go de RAM (4 Go ou plus recommandés) Mémoire de stockage : 2 Go d’espace mémoire libre pour l’installation Carte graphique : compatible Microsoft Direct3D® 11 ou plus récente.
Si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter un expert Dremel qui se fera un plaisir de vous répondre.